Nouvelle vie à 50 ans après un Burn-Out / Part 1

4.9
(1018)

Le 31 décembre 2011 je perdais à Genève (Suisse) mon plus gros client suite à une fusion de son entreprise avec un grand groupe français. Mon nouveau client se sépara aussitôt des entreprises prestataires suisses pour les remplacer par ses prestataires français. Je ne le savais pas encore mais mon burn-out venait de se déclencher.

Bernie a Lucerne - Burn-out en Suisse.

Malgré nos excellent résultats et notre contribution au bon développement du chiffre d’affaire de cette entreprise ces dernières années notre contrat annuel ne fut pas renouvelé. Avec la perte soudaine de ce client je perdais ce jour-là 90% du chiffre d’affaire de mon entreprise. Le choc fut rude, bien plus que je ne le pensais les premiers jours.

La fin soudaine d’un demi siècle de vie

Les mois qui suivirent furent une quête permanente pour remplacer ce client perdu mais rien n’y fit. Je continuais à faire front et à payer mes charges avec mes quelques liquidités. Au final je dû me résoudre à tout perdre, y compris tout mon argent, le sommeil et ma santé.

Bernie au séminaire sur le développement durable a Enghien (France).

En parallèle, mon travail comme responsable d’exploitation dans une entreprise suisse pour un groupe français me donnait satisfaction. Toutefois le burn-out engloutit tout, sans demi-mesure. Je tentais à plusieurs reprises de rééquilibrer ma vie professionnelle, ma vie sociale / familiale et le moi je, sans succès.

Je continuais à travailler assidûment comme un robot et mon médecin me mit en garde. En conclusion j’étais au bout physiquement, intellectuellement et spirituellement, VIDE.

Burn-out – la prise de conscience

En 2017 la lumière vint durant un weekend en Europe où j’étais parti réfléchir à tout cela, en premier lieu pour essayer de comprendre ce qu’il s’était passé. Comment avais-je pu en arriver au point de ne plus me sentir exister. C’est alors qu’au fond des ténèbres je vis une lumière.

Vélo en bout de route devant un champ en Suisse.

En effet à 49 ans « le moi » professionnel était ultra développé, avec une belle carrière évolutive sur 30 ans. D’employé à responsable d’exploitation pour un grand groupe et directeur général de mon entreprise le « moi familial » était proche du zéro. En outre, et pire que tout, le « moi je » avait disparu depuis une vingtaine d’année. En définitive c’était incroyable.

J’avais consacré vingt ans de ma vie à travailler énormément, sans retenue, car cela semblait avoir un sens à ce moment là. Je vivais et travaillais comme une machine à résultats. Le reste fut simplement non vécu…

Burn-out – le déclic pour s’en sortir

Ce fut LE Choc et LE Déclic. J’étais proche de l’anéantissement total mais désormais je comprenais enfin. J’avais enfin les yeux ouverts. C’est alors que je pris la décision de démissionner et changer complètement ma vie pour mes 50 ans, soit l’année suivante. Etant le numéro 2 de l’entreprise j’annonçais à mon numéro 1 ma décision de démissionner l’année suivante, pour mes 50 ans.

Coucher ou lever de soleil imageant le burn-out, en Suisse.

L’année suivante nous fîmes pour mon dernier jour de travail une fête émouvante. Et j’étais partiellement libre. J’écris partiellement car je ne savais pas encore ce que j’allais vraiment faire, ni où vivre. Les projets ne manquaient pas mais je ne trouvais pas la motivation. Le burn-out n’était pas encore fini.

J’avais fait la première étape, soit avoir le déclic pour décider d’un changement de vie. Tout reprendre à zéro, ou presque.
La seconde étape était désormais de définir cette nouvelle vie. Pas seulement de dire je veux faire ce travail, ou je veux vivre dans telle ville, tels pays, fonder une famille, collaborer socialement avec des amis, etc… C’était la leçon que mon premier demi-siècle de vie venait de m’enseigner.

A suivre Part 2.


Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.9 / 5. Décompte des votes : 1018

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article.

Comme vous avez trouvé cet article utile ...

Suivez-moi sur les réseaux sociaux!

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile !

Améliorons cet article !

Dites-moi comment je peux améliorer cet article ?

Bernie

Je partage ici sur mon blog mon expérience concernant mon changement de vie après un burn-out sévère en Europe. Je m’en suis sorti et j’ai enfin trouvé mon équilibre. Je vis et travaille désormais dans une île paradisiaque de Thaïlande. Je partage désormais dans ce blog mon expérience de vie de l’après burn-out et d’une nouvelle vie après la cinquantaine.

Laisser un commentaire