Nouvelle vie à 50 ans après un Burn-Out / Part 2

4.8
(1068)

Juin 2018, je quittais donc la Suisse pour vivre ma nouvelle vie, l’après burn-out. J’étais dans la seconde partie de ma vie, le premier demi-siècle était derrière moi. Je m’étais perdu les 20 dernières années dans cette vie de travail et la perte soudaine de mon entreprise m’avait ruiné. D’une part la santé et d’autre part les finances. Je savais désormais que je ne vivrai plus comme avant, comme une machine.

Le premier voyage après le burn-out

Eze Village, village médiéval en bord de mer, entre Nice et Monaco. Premier voyage après le burn-out.

Je décidais de voyager en premier lieu vers mon village d’enfance, Eze Village que je n’avais pas revu depuis 30 ans, hormis une escapade rapide quelques années auparavant. Eze est un village médiéval situé sur la Côte d’Azur entre la ville de Nice et la Principauté de Monaco.

Je me ressourçais ainsi auprès de mes amis d’enfance pendant plusieurs mois. Malgré plusieurs projets je ne trouvais pas vraiment ce que je voulais faire de ma vie. Ce dont j’étais certain c’était que je ne voulais plus retomber dans le système précédent.

Le second voyage

Bernie cuisine les cèpes

L’étape suivante était de passer me sourcer chez ma sœur près de Paris. Nous avons ainsi rattrapé le temps perdu où nous avons vécu loin de l’autre toutes ces longues années. Toutefois après quelques mois je ne savais toujours pas ce que je voulais faire de ma nouvelle vie.

Le burn-out destructeur suivi du déclic pour s’en sortir agissaient sur moi comme un reset du système de survie. Grâce aux 2 premiers voyages je me sentais nettement réconforté mais je ressentais aussi que ma quête n’était pas terminée. Je devais absolument trouver un sens à tout cela.

Le troisième voyage

Bernie sur la plage près de Malaga en Andalousie.

Pour la troisième étape de mon voyage je décidais en dernier lieu de visiter le sud de l’Espagne, l’Andalousie que je ne connaissais pas. Je me suis donc installé sur la côte près de Malaga. J’y ai vécu à vrai dire un certain temps avec beaucoup de plaisir. Et là, un jour j’ai enfin su.

Les trois moi en somme tous égaux

J’allais vivre en harmonie, avec un juste équilibre entre les trois « moi » :

  • Les rêves, les envies, les espoirs (le moi je)
  • Mes amis, ma famille (le moi social/familial)
  • La ou les sources de revenu (le moi professionnel)

En conclusion je cherchais un cadre de vie agréable tout au long de l’année. Fini le rythme boulot, métro, dodo. Je replaçais l’humain au centre. Sur cette base je décidais de construire mon nouveau modèle de vie.

Nouveau modèle de vie

  1. Une activité professionnelle à mi-temps
    – 2 x moins de salaire mais 2 x plus de vie
    – Un poste de direction où je peux mettre en avant l’humain, ainsi que la qualité de service, la créativité
  2. Un logement de vie dans un endroit agréable
    – Un lieu de résidence calme, verdoyant
    – Un village ou petite ville avec un climat tempéré voir chaud toute l’année
    – Une région sans problème de sécurité où les gens se disent bonjour quand ils se croisent
    – Une économie florissante avec un coût de la vie faible
    – A proximité des activités balnéaires, des cafés et restaurants, des commerces et hôpitaux
  3. Prendre le temps pour soi
    – alléger le planning de la semaine car à chaque jour suffit sa peine.
    – sortir plus régulièrement pour profiter de la nature, des amis et faire de belles rencontres.

Le jour même j’en parlais sur Internet à un ami de très longue date. De ce fait cet ami me rappellera quelques temps après pour me proposer le poste idéal en Thaïlande, sur l’île paradisiaque de Koh Samui. J’y vis maintenant depuis plus d’une année. Tous les éléments sont réunis. Le burn-out m’aura finalement aidé à prendre conscience que la vie peut-être vécue remarquablement hors de la fourmilière européenne.


Informations sur le burn-out

Si vous pensez être en burn-out (syndrome, on se sent complètement vide et épuisé) et en dépression (maladie) je vous invite à lire cet article du Figaro. Vous pourrez comparer votre état actuel avec les points décrits dans cet article.


Partage d’expérience de l’après burn-out et de la nouvelle vie

Je partage désormais dans ce blog mon expérience de vie de l’après burn-out et d’une nouvelle vie après la cinquantaine. J’espère que cela vous sera peut-être utile, je sais que de nombreux cadres en France vivent des burn-out comme j’en ai vécu. On peut s’en sortir et changer sa vie, j’en suis la preuve. Vous pouvez me contacter pour en parler, je vous conseillerai et guiderai dans la mesure de mon expérience réussi.


Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne 4.8 / 5. Décompte des votes : 1068

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article.

Comme vous avez trouvé cet article utile ...

Suivez-moi sur les réseaux sociaux!

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile !

Améliorons cet article !

Dites-moi comment je peux améliorer cet article ?

Bernie

Je partage ici sur mon blog mon expérience concernant mon changement de vie après un burn-out sévère en Europe. Je m’en suis sorti et j’ai enfin trouvé mon équilibre. Je vis et travaille désormais dans une île paradisiaque de Thaïlande. Je partage désormais dans ce blog mon expérience de vie de l’après burn-out et d’une nouvelle vie après la cinquantaine.

Laisser un commentaire